Marronier - Aesculus hippocastanum

Le Sorbier des Oiseleurs de Garnes

Planté au printemps 2022, notre Sorbier des oiseleurs porte le nom d'une native de ce signe : Marlène 

Ecoutons d'abord le chant du Sorbier

Ecoutez la Musique du Sorbier, enregistrée au Centre H2E

1er enregistrement : 30-08-2022 sur Bamboo, template "Forest"

2ème enregistrement : 30-08-2022 sur Bamboo, template "Zen Garden"

La Musique des Plantes, venez la découvrir au Centre H2E 

en savoir plus ...

Quelques données botaniques

Sorbier des oiseleurs - Sorbier des oiseaux - sorbier des grives - sorbier sauvage

Famille : Rosaceae - arbre de la famille des rosacées
Genre : Sorbus (comme l'Alisier blanc)
Espèce : Sorbus Aucuparia

Géographie : L’espèce est distribuée en Europe et en Asie, dans les climats tempérés pas trop secs, en limite de forêt ou en espèce post-pionnière lors de reboisement. Espèce indigène de France, présente même en altitude.

Dimensions : sa hauteur varie de 5 à 15 mètres
Exposition : Ensoleillée (plus de fruits), ou mi-ombre
Sol : Riche et profond, peu calcaire
Système racinaire : peu développé, ne supporte pas un sol trop sec

Feuillage : Caduc - feuillage léger, feuilles alternes et composées de 9 à 15 folioles lancéolées et dentées

Ecorce : Lisse, de couleur gris clair

Bois : 

Floraison : Mai-juin, fleurs blanches.  Profusion de petites fleurs blanches en corymbes de 12 cm de diamètre. Les fleurs de 6-8 mm se composent de 5 pétales et de 15 à 20 étamines.
Fructification : Juin à octobre Fuits rouges-orangés
Longévité : 100 à 120 ans, voire 150 ans
Rusticité : très rustique, jusque -39°c

D’entretien facile, il convient parfaitement aux haies champêtres, massifs d’arbustes et même en isolé.

Il est évidemment précieux dans un jardin pour attirer la compagnie des oiseaux qui raffolent de ses fruits rouges-orangés. Au printemps, ses fleurs blanches sont également visitées par les abeilles.

Le sorbier donne des fruits rouges (sorbe) ou jaunes (variétés ornementales) qui se récoltent en automne.
On peut aussi les consommer, crus ou cuit. Les fruits du sorbier sont en effet comestibles, mais en petite quantité. En grande quantité, il sont toxiques car ils contiennent de l’acide parasorbique (acide du sorbier).
La cuisson neutralise l’acide parasorbique, ce qui permet la fabrication de gelées et confitures, mais aussi d’alcool à base de baies de sorbier.

Variétés ou Cultivar :

Sorbus aucuparia 'Automne Spire’, de forme étroite, presque colonnaire il arbore magnifique feuillage automnal rouge soutenu qui contraste avec ses grappes de fruits dorés. Se limite à 4 m de hauteur pour 1 m de large à 10 ans.
Sorbus aucuparia 'Asplenifolia', feuillage encore plus aérien puisque les folioles sont découpées. Ses feuilles rappellent un peu les frondes de fougères

Sorbus aucuparia 'Sheerwater Seedling' : gros fruits décoratifs rouge écarlate, très appréciés des oiseaux.
Sorbus aucuparia ‘Blackhawk’ a de gros fruits et un feuillage vert foncé.
Sorbus aucuparia 'Fastigiata' est une forme colonnaire, souvent utilisée pour les alignements citadins.
Sorbus aucuparia 'Pendula' est un arbre pleureur, bas et large, généralement greffé sur tige
Sorbus aucuparia ‘Edulis’  ou Sorbus aucuparia var. moravica est une variété élancée, cultivée pour ses fruits améliorés, plus gros, rouge orangé, moins âcres.
Sorbus aucuparia 'Xanthocarpa' ou ‘Fructeo Luteo' : ses fruits sont jaune-orangé, et de ce fait, peu attrayants pour les oiseaux.


Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sorbus_aucuparia

Au Jardin .info : https://www.aujardin.info/plantes/sorbus-aucuparia.php

Promesse de fleurs : https://www.promessedefleurs.com/arbustes/arbustes-par-variete/sorbiers/sorbus-aucuparia-sorbier-des-oiseleurs-en-pot-de-2l-p-6460.html

Auprès de mon arbre : https://www.aupresdemonarbre.org/mon-arbre-protecteur/le-sorbier-ou-cormier/


Le zodiaque celtique de l'arbre

Nés entre le 1er et le 10 avril ou encore entre le 4 et le 13 octobre, vous êtes sous le signe du Sorbier


Le coin du druide

Le sorbier des oiseleurs est la seconde lettre de notre alphabet des arbres, les oghams.

L - Luis , il succède au Bouleau (Beith), le premier

Arbre majeur chez les Celtes, associé à la protection, à la magie, au DAGDA.

Utilisé pour la divination et pour appeler protection avant les batailles, le Sorbier fait partie des essences sacrées.




Bibliographie - ressources

Les Energies Bénéfiques des Arbres - Erwann Théobald - Editions Trajectoire - pages 146-147
Calendrier Celtique - le signe de l'arbre - Michaël Vescoli - Actes Sud - page 65

Suite du parcours botanique

Pour voir les autres arbres cliquez ici